28 juin 1947, à 15h30, Heure NORMALE de l'Est,
à Montréal ( Québec )
46N32 - 73W34






Du système des maisons dérivées
de Eudes Picard


Là où il est question d'EAU-rigine
versus Berose et Oannes


La psyché astrologique



Mise à jour :  23 janvier 2004



DU SYSTÈME DES MAISONS DÉRIVÉES
Extrait de L'énigme du zodiaque de Jacques Sadoul
Éditions :  J'ai lu, Paris 1973, pages :  312.
( l'extrait couvre les pages 303 à 307 inclusivement ).

[ ... ]   XI, XII, II et III. Les points diamétralement opposés dans le zodiaque nous donneront les six autres pointes de Maisons. On voit donc en pratique que, une fois faite la petite addition aboutissant à l'expression en temps sidéral de l'heure de naissance, domifier un thème est une opération qui demande seulement une ou deux minutes.
    4) Les Maisons dérivées :  ainsi que nous l'avons brièvement vu dans le XXIe livre de l'Astrologia gallica, chapitre 14, Morin de Villefranche déclare :  « L'examen approfondi de la constitution du Ciel à la naissance d'un sujet permet de découvrir encore un autre mode de détermination, vraiment étonnant, des corps célestes vers certains accidents qui touchent à la destinée de ses parents, de son conjoint, de ses enfants, etc. Ce mode de détermination a souvent été constaté expérimentalement par nous, mais personne jusque-là ne s'en était aperçu. En raison de cette détermination le maître de III en X, notamment s'il est maléfique et mal disposé, présage la mort des frères ou soeurs, parce que la maison X est la 8e à compter de la Maison III. De même le maître de V en XII menace le sujet de voir mourir ses enfants, parce que la Maison XII est la 8e à partir de V, par conséquent représente la maison de la mort par rapport à celle-ci. »
    Contrairement à ce que semble croire Morin, il n'est pas l'inventeur de ce système puisque nombre d'aphorismes de Ptolémée ne peuvent s'expliquer qu'en sousentendant l'application de ce système des Maisons dérivées. Mais c'est l'astrologue français d'avant-guerre, Eudes Picard, qui porta ce système à son plus haut point de perfectionnement puisque à partir d'un seul thème il arrivait à raconter l'histoire des ascendants du sujet jusqu'à la 5e génération !
    Voici comment Eudes Picard, dans son traité Astrologie judiciaire, explique la doctrine des dérivations successives des Maisons d'un même thème :  « L'armature de l'astrologie judiciaire repose sur trois organes essentiels :  les étoiles, les planètes et les Maisons; c'est-à-dire sur les corps célestes fixes, mobiles et sur un plan de localisation des phénomènes, représentés par 12 secteurs de la sphère ou Maisons. C'est de ce triple aspect de l'univers que découlent les principes et règles formant l'essence et le mécanisme de la tradition astrologique. Les signes du zodiaque et les planètes ont toujours bénéficié d'une attention particulière. Ils ont pour eux d'être visibles et vivants. Les maisons ne jouissent pas de ce privilège ... »
    « De même que l'homme construit des habitations pour ses besoins personnels ou collectifs, de même les maisons astrologiques répondent à de multiples destinations particulières ou générales. Elles traduisent, classées par catégorie, les correspondances les plus variées existant entre l'homme et le monde extérieur. Sous forme de 12 compartiments, elles servent de réceptacles aux êtres, aux choses et à diverses entités. Elles ressemblent à ces vastes magasins pourvus de toutes sortes d'articles et divisés par rayons. »


Figure V.

Tableau des Maisons radicales et dérivées.

Le Cercle extérieur représente le Zodiaque Radical, c'est-à-dire orienté avec le Bélier à l'Ascendant.

Les chiffres romains indiquent le cercle des Maisons Radicales, ou thème traditionnel et les cercles intérieurs sont réservés aux Maisons Dérivées.

Ainsi :  I signifie :  Maison I radicale qui sera en même temps la 2e. D de 12 R. la 3e. D de 11 R., etc.

Tableau des Domifications dérivées de Eudes Picard


COMPRENDRE
la 1ère maison radicale égale la :
12e dérivée de la 2e radicale
11e de la 3e
10e de la 4e
  9e de la 5e
  8e de la 6e
  7e de la 7e
6e dérivée de la 8e radicale
5e de la   9e
4e de la 10e
3e de la 11e
2e de la 12e
CoCo

    Eudes Picard en vient alors aux Maisons dérivées :  « Par exemple examinons la IVe maison de la IIe et la IIe de la IVe. Nous dirons que la IIe maison de la IVe signifie :  l'argent du père; et la IVe maison de la IIe :  le père de l'argent ...  Par conséquent l'idée de paternité attachée à l'argent aura pour fonction principale la faculté productrice de l'argent :  c'est le travail dans son acception la plus large et la plus noble. » Ailleurs il ajoute :  « La Ve maison de la VIIe signifie les enfants du mariage, c'est-à-dire les enfants nés légalement, et la VIIe de la Ve représente le mariage des enfants. » Et il conclut :  « Quand l'astrologue pénètre dans les 144 boutiques des domifications, il sait d'avance qu'il y trouvera tous les articles pouvant intéresser son client; mais il sait aussi que ce client n'aura pas besoin de tous les articles à la fois. Il se bornera donc à distinguer ceux qui lui sont nécessaires et rien que ceux-ci. »
    Pratiquement voici comment il faut opérer. On prend successivement chaque Maison comme première Maison d'un nouveau thème dont les significations s'appliquent exclusivement au sujet de la Maison choisie comme base de la dérivation. Par exemple, si l'on prend la Maison IV, maison du père, la V deviendra la II du père donc son argent, la Maison X sera la 7e du père, donc celle de son mariage, ce pourquoi la tradition place dans cette Maison la mère comme on l'a vu précédemment. Il y a ainsi 144 combinaisons possibles, que je ne vais pas rapporter ici faute de place, me contentant, pour bien faire comprendre le système, de donner les significations dérivées de la IIe Maison, par exemple.
    On sait que la IIe Maison désigne l'argent gagné par le sujet. Nous prenons donc cette dernière Maison comme première d'un nouveau thème qui nous éclairera précisément sur l'argent et les biens du sujet dans toutes leurs vicissitudes. La IIIe Maison radicale, celle des frères et soeurs, devient ici la 2e Maison dérivée de la II. Sens :  l'argent de l'argent, c'est-à-dire le rapport de l'argent par l'argent, l'intérêt que donne un capital, etc. La IVe radicale devient la 3e de la II. Sens :  les frères de l'argent, c'est-à-dire toute acquisition non numéraire mais d'une valeur équivalente à de l'argent. La Ve radicale devient la 4e de la II; sens :  le père de l'argent, c'est-à-dire la source de la fortune du sujet. La VIe Maison radicale devient la 5e de la II; sens :  les enfants de l'argent, c'est-à-dire l'argent produit par l'argent, les intérêts, l'épargne, les placements. La Maison VII radicale devient la 6e de la II; sens :  les maladies de l'argent, c'est-à-dire les crises financières, les mauvais placements. La VIIIe Maison radicale devient la 7e de la II; sens :  les contrats qui rapportent de l'argent, les alliances financières. La IXe Maison radicale devient la 8e de la II; sens :  la mort de l'argent c'est-à-dire la faillite, la ruine. La Xe Maison radicale devient la 9e de la II; sens :  les grands voyages de l'argent, c'est-à-dire le déplacement des capitaux à l'étranger. La XIe Maison radicale devient la 10e de la II; sens :  l'action produite par l'argent, c'est-à-dire la puissance qu'on peut acquérir. La XIIe Maison radicale devient la 11e de la II; sens :  les amis de l'argent, c'est-à-dire à la fois les gens utiles pour les questions d'intérêt mais aussi les gens intéressés. Enfin la 1ère Maison radicale devient ici la 12e de la II; sens :  les épreuves de l'argent, ses ennemis secrets, l'effondrement de la fortune; mais aussi les coffres-forts puisque la Maison XII radicale comporte le sens de prison 1. [ ... ]
_________________
1.
« Cette liste a été établie d'après Eudes Picard
et mon expérience personnelle » ( dit l'auteur :  Jacques Sadoul ).


eXTReMe Tracker
Conception et RéalisationJacques Bergeron — Montréal - Québec